Abbatiale de Saint-Benoît-du-Lac (Province de Québec, Canada)
Photos © Michel Baron


Saint-Benoit-du-Lac



Six ans après la construction (1990-1994) et la dédicace de l'église abbatiale (4 décembre 1994), ce grand orgue de plus de huit tonnes, à traction mécanique, construit entre juillet 1998 et juillet 1999 est l'oeuvre du facteur d'orgues québécois Karl Wilhelm (Mont-Saint-Hilaire), harmonisé par Jacques Litalien et François Desautels. Il fut inauguré le 27 mai 2000 par Dom André Laberge. D'esthétique germanique, l'instrument compte 42 jeux (2 692 tuyaux). Chacune des quatre divisions est jouée par son clavier respectif, mais par accouplements on peut faire sonner une division à partir d'un autre clavier, ou faire sonner plusieurs divisions en même temps. On reconnaîtra le caractère allemand ou français d'un jeu selon ce qui est écrit sur le tirant: ainsi au HAUPTWERK le jeu de TROMPETTE est d'inspiration française, mais à la PEDAL celui de TROMPETE est d'inspiration allemande.


(Source/autres détails: L'orgue de Saint-Benoît-du-Lac)


La nouvelle partie: l'église abbatialeLe bénitier et l'entrée de la nefLe choeurLe nef, vue de la tribuneL'orgue WilhelmL'orgue, vue de la tribune. Buffet de chêne blanc.Les tourelles du PEDALWERK, de chaque côté du buffet centralLes claviers


 


Relancer la page d'accueil du site MUSICA ET MEMORIA

Droits de reproduction et de diffusion réservés
© MUSICA ET MEMORIA

tumblr hit counter