Voir le dessin originel dans un format plus grand.
Charles Gounod, His Life and His Works, par Marie Anne de Bovet,
dessin de Louise Abbema,
Éd. Sampson Low, Marston, Searle & Rivington Ltd, 1891.
( Coll. Michel Baron )

 


Hendrik HOFMEYR, Partita Africana

Marika Hofmeyr (piano), Philippe Bernold (flûte), Berthilde Dufour (violon), Philippe Voituron (vibraphone).

 

Ballata Africana, pour piano, op. 162 (2014)

Sonate, pour flûte et piano, op. 99 (2006)

Endymion and the Moon, pour violon et piano, op. 113a (2011)

Partita Africana, pour piano, op. 95 (1999-2006)

Philomela's Night Song, pour violon et piano, op. 78a (2014)

Sonate, pour vibraphone et piano, op. 206 (2019)

 

Une découverte passionnante, originale, pleine de soleil, aux accents d'Afrique du Sud, superbement jouée. Enregistrement d'une rare richesse, les musiques de ce compositeur nous plongent immédiatement dans un univers imaginaire et mystérieux. On arrive aisément à imaginer cette Afrique si riche en diversités culturelles avec son monde de sonorités infinies et souvent mystérieuses dans ses expressions. Les opus 162 et 95 sont tout à fait représentatifs de la faculté du musicien à traduire avec habilité dans ses notes les sujets évoqués. D'ailleurs on retrouve bien dans les autres oeuvres différentes cultures abordées. Musiques éthérées parfois et toujours d'une grande richesse dans la palette sonore. Les interprètes ont tout à fait bien assimilé les partitions abordées.

 

Hendrik Hofmeyr, né à Cape Town en 1957, après une formation en Italie est revenu en Afrique du Sud pour composer et enseigner, tout d'abord à l’Université de Stellenbosch, puis à l’Université du Cap où il est responsable du département Composition et Musicologie. Ses œuvres ont remporté de nombreuses récompenses internationales.

Production de l’Association Clémentine – Cannes
Enregistrée à Grasse en 2020, parution janvier 2021
Distribution UVM, CD Triton TRIHORT574 (78’00)
Code Barres : 3 487720 005749
Contacts : infos@disques-triton.fr


BEETHOVEN, le dernier CD de Dominique Merlet

 

Sonate en mi bémol majeur, op. 27, n° 1, quasi una fantasia

Sonate en ut dièse mineur, op. 27, n° 2, quasi una fantasia, « Clair de lune »

Sonate en ré mineur, op. 31, n° 2, « Tempête »

 

Ultime enregistrement de ce grand pianiste trop discret, mais talentueux, son interprétation ici, tout comme dans le Clavier bien tempéré gravé en 2017, a fait dire par le producteur qu’il « s’agit d’un Beethoven pudique, intime, épuré, sur la retenue et la confession, sans aucune manipulation stylistique, ni aucun épanchement gratuit pour charmer artificiellement. » Il ressort en effet beaucoup d’intelligence et de sensibilité dont ne peuvent faire preuve que les musiciens ayant acquis une grande maturité artistique.

 

CD Le Palais des dégustateurs, PDD013

Enregistré en octobre 2016, parution en 2021

Direction artistique : Anne Le Bozec

Texte du livret : Stéphane Friédérich

Prise de son : Alain Gandolfi

Production : Eric Rouyer/Le Palais des dégustateurs

 



En Blanc et Noir, le nouveau CD du compositeur Patrick Loiseleur

Philippe Hattat (piano), Orlando Bass (piano) et Rachel Koblyakov (violon).

 

Triptyque pour deux pianos (3 parties) : Khronos, Thanatos, Eros.

Etudes pour piano (3 parties) : L’araignée, Quintes parallèles, Les Sources intérieures.

Béatitudes pour violon et piano (8 parties) : Heureux les pauvres, Heureux les doux, Heureux les affligés, Heureux les assoiffés de justice, Heureux les miséricordieux, Heureux les cœurs purs, Heureux les artisans de paix, Heureux les persécutés.

 

Le style inclassable du compositeur mélangeant intelligemment des éléments tonals et sériels, tout en restant influencé par la musique française de Ravel à Grisey, nous transporte immédiatement dans un monde qui étonne et ravit. Ses compositions suggèrent de multiples émotions allant de l’effroi ou la colère à la nostalgie ou la tristesse, de la mort à l'amour. Entre autres œuvres, dans les Béatitudes (8 pièces basées sur le « Sermon sur la montagne » de l'Evangile selon saint-Mathieu) tous ces sentiments sont présents invitant l'auditeur à la méditation. Il va sans dire que les interprètes participent grandement à la réussite de cet enregistrement.

 

1CD Triton TRIHORT573

http://disques-triton.fr/index.php/fr/

parution : septembre 2020



Franz Schubert,"Complete Piano Trios", par Robert Levin (piano), Noah Bendix-Balgley (violon) et Peter Wiley (violoncelle), enregistré en décembre 2016 au Couvent des Jacobins à Beaune sous la direction artistique de Pierre Carrive (et auteur du texte de présentation) et Marc Levent, paru en 2020 ( 2 CD PDD021).

 

Passionné de musique classique et caviste de métier, Eric Rouyer est le directeur du Palais des Dégustateurs à Ucel (Ardéche). A la fois Cave à vins, Dégustation auditive et Label discographique (2012), il a déjà produit plusieurs enregistrements souvent récompensés, avec les participations, entre autres, des pianistes Robert Levin, Ya-Fei Chuang, Boris Berman, Anne Le Bozec, Jean-Claude Vanden Eynden, Dominique Merlet, Christian Ivaldi, Jacques Rouvier, le violoniste Gérard Poulet, le violoncelliste Alain Meunier, l’ensemble de chanteurs Musica Nova de Lucien Kandel… Signalons également ses activités d’organisateur de concerts dans les grands domaines de Bourgogne, et son engagement pour la musique d’Albéric Magnard, avec l’édition de 2 CD et l’organisation de conférences par le professeur Pierre Magnard, petit-neveu du compositeur.

 

Voir catalogue discographique de ce label qui a déjà reçu plusieurs "Chocs" Classica, notamment pour les enregistrements des "Six Partitas BWV 825-830" par Robert Levin, du "Clavier bien tempéré" par Dominique Merlet, et des "Trios pour violon, violoncelle et piano" (K.442 et 496) de Mozart par Hilary Hahn, Alain Meunier et Robert Levin.

https://lepalaisdesdegustateurs.com/



Faites plus ample connaissance:

https://radionotredame.net/emissions/agendamusical/13-03-2020/

https://rcf.fr/culture/musique/stabat-mater-de-karol-szymanowski-les-constellations-de-la-nuit



JACQUES DE LA PRESLE, mélodies

Lorène de Ratuld (piano), Valérie Condolucie (soprano), Vincent Figuri (récitant)

Berceuse, Heures claires, Parade fantasque, Chanson, Impromptu, Arlette oubliée, Colloque sentimental, Thème et variations, L’Attente mystique, Album d’images, La Lettre, Petite berceuse, Extrême-Orient, Les Demoiselles de Tabarin.

 

JACQUES IBERT : La Forêt (René Bonnamy), cycle pour récitant et piano.

 

Ce 3e album de la collection Premières Mondiales met en lumière un compositeur inexplicablement oublié de nos jours : Jacques de la Presle (1888-1969). Sa musique le place dans la lignée des créateurs exigeants. Rien ne manque à son piano : virtuosité et intériorité du splendide Thème et variations, brillant de la Parade fantasque, élégance des berceuses et poésie des pièces enfantines... Dans la meilleure tradition française et grâce à une solide culture littéraire Jacques de la Presle a composé aussi de nombreuses mélodies sur des textes de Verlaine ou Verhaeren.

 

Fondateur en 2012 du label phonographique « Salamandre », le musicien et comédien Vincent Figuri, après avoir exhumé La Forêt de Jacques Ibert en 2005 à Radio France, nous gratifie d’un inédit absolu. Producteur et concepteur du projet, il a présenté une émission sur Jacques de la Presle dans sa série Un Été à la campagne sur France Musique en 2001.

 

CD SALAMANDRE 003, luxueuse présentation avec en couverture une œuvre originale du photographe allemand Wolfgang Stemme et à l’intérieur des illustrations inédites d’Émile Beaume et d'André Hellé pour l’album d’images.

www.salamandre-productions.com

parution : octobre 2020



Depuis ses origines au XVIIIème siècle, l’Académie Royale de Musique devenue l’Opéra de Paris a occupé une douzaine de bâtiments et accueilli en son sein quelque trois mille artistes lyriques, un nombre incalculable de choristes et plusieurs centaines de danseuses et danseurs.

Le présent ouvrage de 191 pages, richement illustré, s’intéresse à tous les talents normands (une quarantaine, principalement chanteuses et chanteurs) qui ont été applaudis sur les scènes de l’Opéra et de l’Opéra-Comique : certains ont fait de grandes carrières internationales, d’autres sont moins bien connus mais y ont tenu leur place avec honneur :

Suzanne Balguerie, Henriette Boni, Jules Bosquin, Marguerite Carré, Germaine Cernay, Jocelyne Chamonin, Chardiny, Jacqueline Courtin, Nadine Denize, Marcel Enot, Michel Hamel, Edith Jacques, Georgette Leblanc, Andrée Lequenne, Marthe Le Rochois, Camille Maurane, Danièle Perriers, Jacques Pottier, Placide Poultier, Ghyslaine Raphanel, André Richard, Renée Richard d’Ozouville, Jocelyne Taillon, Charlotte Tirard, Albert Vaguet, Jean-Paul Vauquelin, Michèle Vilma, Sabine Devieilhe, Cyrille Dubois, Lycette Darsonval, Amable, Auber, Boieldieu, Emmanuel Bondeville, Jules Danbé, Gabriel Dupont, Jean Fournet, Paul Paray, Emile Perrin, Philidor.

Un bel hommage que souligne en préface Monsieur Gabriel Bacquier, cet immense baryton admiré dans le monde entier : « Jean-Paul Bonami aime l’art lyrique et tient à faire partager cet amour à ses lecteurs. »

parution : 2019, à commander chez l’auteur : bonariva@orange.fr







 





Relancer la page d'accueil du site MUSICA ET MEMORIA

Droits de reproduction et de diffusion réservés
© MUSICA ET MEMORIA

tumblr hit counter