ODILE PIERRE

Odile Pierre à l'orgue de Marcel Dupré, à Meudon en 1955.
( Photo X..., in L'Orgue, n° 217, janvier 1991 )

English version

Odile Pierre a succédé à Jeanne Demessieux à l'orgue de la Madeleine, en 1969, jusqu'en 1979.

Née en Normandie1, c'est à l'âge de sept ans qu'elle eut la révélation de l'orgue lors d'un récital de Marcel Dupré sur le fameux instrument Cavaillé-Coll de Saint-Ouen de Rouen.

Maurice Duruflé et sa classe d'harmonie au CNSM en 1956
1956 : classe d'harmonie de Maurice Duruflé au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Assis de gauche à droite : Francis Chapelet, Thérèse Brenet, Anne-Marie Bouan, X..., Odile Pierre, Reynard Giovaninetti.
( Coll. Thérèse Brenet )

Ses études aux conservatoires de Rouen et de Paris furent couronnées par sept Premiers Prix dans les classes de Maurice Duruflé, Noël Gallon, Norbert Dufourcq et Marcel Lanquetuit. Elle fut la dernière élève remarquable de la célèbre classe d'orgue de Dupré à Paris, alors qu'en 1955 elle reçut, à vingt-trois ans et à l'unanimité du Jury dans lequel était présente Jeanne Demessieux, un Premier Prix d'orgue et d'improvisation: c'était la plus jeune à recevoir cette distinction dans toute l'histoire de la classe. Elle poursuivit des études avec Fernando Germani à Rome, et dans la classe de Franz Sauer au Morzarteum de Salzbourg.

Après quelque 2000 récitals2, elle a maintenant une réputation internationale de grande organiste. Elle a joué sur tous les continents, en particulier lors de douze tournées aux États-Unis et six en Asie (Japon, Corée Manille, etc.) et s'est produite dans la plupart des grands festivals de musique d'orgue. En tant que soliste elle a joué sous la direction de Lorin Maazel, Pierre Dervaux, A. de Bavier et Georges Prêtre. Elle a effectué de nombreux enregistrements chez RCA, Mitra, Motette, Festivo, les Éditions Lade, IFO, etc.

Elle est bien connue pour sa maîtrise de la totalité du répertoire d'orgue, de la musique ancienne aux contemporains.

En tant que professeur recherché, elle a oeuvré au Conservatoire de Rouen de 1959 à 1969, et au Conservatoire National de Région de Paris de 1981 à 1992 en tant que professeur d'orgue et improvisation. De plus elle enseigne à la Scuola Internationale d’Alto Perfezionmento Musicale de Perugia (Italie) et a donné de nombreuses master class dans des collèges et universités de diverses régions du monde. Elle a été membre des jurys dans la plupart des concours d'orgue internationaux.

Plus récemment, elle s'est tournée vers la composition et a publié de nombreuses pièces pour orgue (chez Leduc, Schott, Edizioni Carrara) et a aussi publié une édition des oeuvres d'Alexandre Guilmant (chez Bornemann).

Elle a reçu plusieurs distinctions honorifiques comme la Médaille d'argent de la Ville de Paris. Elle est Officier de la Légion d'honneur et Commandeur dans l'Ordre National du Mérite. Depuis 1977 elle est membre de la Commission consultative pour la restauration et la construction des orgues de la Ville de Paris.

D’Arcy TRINKWON, mars 2001.
Trad. M.B.

____________

1) Née le 12 mars 1932 à Pont-Audemer (Eure), Odile Pierre dès l'âge de 15 ans a tenu l'orgue de l'église de Barentin (Seine-Maritime) (Note D.H.M.)Retour ]

2) Son 1000e récital eut lieu le 17 octobre 1985 sur les orgues de l'église St-Etienne-du-Mont (Paris) (Note D.H.M.)Retour ]


ODILE PIERRE

Odile Pierre succeeded Jeanne Demessieux as Organist of the Madeleine in 1969 and held the post until 1979.

Born in Normandy1, she was inspired to become an organist at the age of seven when she heard a recital given by Marcel Dupré on the famous Cavaillé-Coll organ of Saint-Ouen in Rouen.

She studied at the conservatoires of Rouen and Paris winning seven ‘Premier Prix’ and her teachers included Maurice Duruflé, Noël Gallon, Norbert Dufourcq and Marcel Lanquetuit. She was the last distinguished pupil of Dupré’s famous organ class in Paris and in 1955 a unanimous jury - which included Jeanne Demessieux - awarded her the Premier Prix in Organ & Improvisation at the age of 23: she was thus the youngest in the class’s history to win this prize. She undertook further studies performance with Fernando Germani in Rome and in Franz Sauer’s class at the Mozarteum in Salzburg.

In a career of some 2000 recitals2 she has established a reputation as one of the world’s great organists. She has repeatedly traveled on every continent, including 12 tours of the USA and 6 of Asia (Japan, Korea, Manila, etc) and has performed at many of the most prestigious venues for organ music. As a concerto soloist she has appeared with such famous conductors as Lorin Maazel, P.Dervaux, A. de Bavier and Georges Prêtre. She has made numerous acclaimed recordings for RCA, Mitra, Motette, Festivo, Editions Lade, IFO, etc.

She is well known for her mastery of the entire organ repertoire from the early masters to contemporary scores.

As distinguished teacher she taught at the Rouen Conservatoire from 1959 to 1969 and from 1981 until 1992 was Professor of Organ & Improvisation at the Paris Regional Conservatoire. In addition she is a Professor at the Scuola Internationale d’Alto Perfezionmento Musicale de Perugia (Italy) and has given numerous Masterclasses at colleges and universities worldwide as well as serving on juries at most of the world’s leading international organ competitions.

In recent years she has turned her attentions towards composition and has published a number of organ works (with Leduc, Schott, Edizioni Carrara) and has also edited works by Alexandre Guilmant (with Bornemann).

She has been honoured with many distinguished awards such as Officier of the Legion d’Honneur, Commandeur de l'Ordre National du Mérite and the Silver Medal of the City of Paris. Since 1977 she has served as a Member of the Commission Consultative for the restoration and construction of organ to the City of Paris.

D’Arcy TRINKWON, mars 2001.

 


Relancer la page d'accueil du site MUSICA ET MEMORIA

Droits de reproduction et de diffusion réservés
© MUSICA ET MEMORIA

tumblr hit counter